Actualités NQ

A propos des nouveaux dispositifs anti-gravité

Le dispositif anti-gravité est un nouveau type d'élément différent des autres avant lui. L'un des cas d'utilisation auquel l'on n'avait aucune réponse était le concept d'avoir de larges vaisseaux capable de rester à des points fixes dans l'atmosphère. Tel que de larges cargos en attente de ravitaillement, plateformes mobiles, ou encore des appareils de reconnaissance ou de combat de taille conséquente.

24 oct. 2018

Nous avons pu tester l'utilisation des moteurs atmosphériques pour cet usage, mais nous avons trouvé qu'ils manquaient d'efficience en terme de consommation de carburant (trop importante pour des durées aussi longues) et de puissance (trop lent pour de larges vaisseaux combattant incessamment la gravité). Au final, nous avons décidé que quelque chose de nouveau devait être fait, et nous avons développé les dispositifs anti-gravité. Il s’agit d’un tout nouveau type de propulseur divisé en deux parties distinctes qui seront disponibles dans la version r0.13.

La première partie est le générateur. Le générateur est le cœur du dispositif. C’est un élément massif et distinct qui peut même être l’élément central d’un navire. Pour l’instant, le générateur est disponible en deux tailles : petite et moyenne, qui sont respectivement appropriés pour les Dynamic Core Unit 64 et 128. Nous avons jugé que de plus petites constructions ne devraient pas en utiliser, car on veut que ce soit un objet puissant et coûteux pour de très gros vaisseaux. Les générateurs peuvent être disposés n’importe où sur une construction dynamique et, actuellement, ne demandent pas de carburant.

Illustration générateur anti-gravité

La deuxième partie est le pulseur. Les pulseurs exploitent l’énergie du générateur et permettent au dispositif de fonctionner. Les pulseurs ont besoin d’être placé sur la partie inférieure du vaisseau, et chaque taille de générateur en requiert un certain nombre pour en avoir un usage optimal. Bien que le générateur peut toujours fonctionner avec un nombre inférieur de pulseurs, les performances des fonctionnalités du dispositif seront sévèrement entravées.

Pour un petit générateur, il faut 6 pulseurs. Pour un générateur moyen il en faut 12.

Il est requis que les pulseurs soient liés au générateur pour les rendre fonctionnels. Donc si vous avez des problèmes avec les dispositifs anti-gravités, vérifiez cet aspect en priorité.

Illustration pulseur anti-gravité

Le fonctionnement du dispositif anti-gravité est très simple. Une fois activé, il tentera de verrouiller son altitude à 1000m dans l’atmosphère et de s’y maintenir. Attention cependant ; car le dispositif n’est ni assez puissant pour vous retenir ou vous arrêter, peu importe les circonstances. De façon à jeter l’ancre avec succès à cette altitude, il faudra effectuer un pilotage précis et un vol calme. Arriver avec une vitesse trop importante ou avec un angle fortement incliné va casser l’effet du dispositif anti-gravité puisque vous sortirez de sa zone d’efficacité. Vous devez commencer la stabilisation manuelle de votre vaisseau à plus ou moins 1000m en utilisant d’autres systèmes de propulsion, et seulement ensuite activer le générateur. Le générateur prendra ensuite le contrôle et oscillera calmement votre vaisseau jusqu’à le stabiliser complètement.

Il y a plusieurs manières de démarrer le générateur une fois que les pulseurs y sont liés. Si vous êtes sur le poste de pilotage, vous pouvez utiliser le raccourcis Ctrl+G qui tentera automatiquement d’activer votre générateur. Ou encore, vous pouvez toujours lier le générateur a un interrupteur et activer ce dernier de n’importe où sur le vaisseau. Ou simplement marcher jusqu’au générateur pour une activation manuelle.

Parallèlement à l’implémentation du générateur est l’ajout d’un nouvel élément graphique dans l’interface utilisateur. Quand un générateur est détecté sur votre construction, alors l’élément graphique apparaît pour vous permettre de récupérer toutes sortes d’informations comme la puissance que le dispositif anti-gravité utilise ou si le générateur est actuellement actif.

Illustration widget anti-gravité

Notes additionnelles ;

Une fois stabilisé à 1000m vous êtes toujours capables de vous déplacer avec vos autres propulseurs. Gardez en tête que chaque déplacement sur l’axe vertical risque de déstabiliser le générateur, mais les déplacements sur l’axe horizontal vous permettront de vous déplacer. Mais bien que la gravité ne sera plus un élément à prendre en compte sur votre pilotage, la résistance de l’air sera, elle, toujours bien présente.

Enfin et surtout, bien que la valeur par défaut de l’altitude est de 1000m, elle est accessible et modifiable en LUA fût-il que vous souhaiteriez ancrer votre vaisseau à une autre altitude. Cependant, quoi qu’il en soit, 1000m est l’altitude minimale à laquelle le générateur fonctionnera et ne s’activera pas sous ce seuil.

Nous prévoyons que cet élément deviendra essentiel pour de nombreuses raisons, et nous espérons voir les choses créatives et incroyables que vous ferez avec ! Si vous avez déjà accès au jeu, vous pouvez partager votre avis sur le forum officiel Dual Universe !


Traduction : LeDucSAS

Source : https://www.dualthegame.com/en/news/2018/10/24/about-the-new-anti-gravity-devices/

Posté par : LeDucSAS